«A la fin, ce sont toujours les paysans qui gagnent.» Ce proverbe parlementaire veut que l’agriculture sorte toujours gagnante des projets de lois et de subventions discutés sous la coupole fédérale. Il mérite certainement son variant touristique, tant ce milieu sait s’attirer les faveurs financières de la Confédération.