Opinion

Trente ans après: l’Allemagne se porte mieux qu’on ne le dit

Le 30e anniversaire de la chute du Mur de Berlin coïncidera probablement avec l’annonce d’une récession «technique» au troisième trimestre pour la principale économie de l’Europe, mais le pays conserve ses atouts, écrit Alan Mudie, CIO de Société Générale Private Banking

L’annonce d’une récession en Allemagne provoquera certainement une floraison d’articles sur la santé chancelante de «l’homme malade de l’Europe». Cette étiquette est-elle justifiée? Quelles perspectives économiques outre-Rhin?

Il est vrai que l’Allemagne a subi un choc historique dans la foulée de sa réunification. Les autres pays d’Europe de l’Est ont regagné leur indépendance politique et économique et ont amorcé une convergence graduelle avec l’Union européenne avant de la rejoindre, pour la plupart, en 2004. La République démocratique allemande (RDA) l’a rejointe en moins de douze mois, au moment de la fusion avec la République fédérale allemande (RFA).