C’est une histoire triste dont on ne voit pas la fin. Celle du racisme sur les réseaux sociaux. Ce week-end, les clubs anglais de football ont effectué une annonce, espèrent-ils, d’importance: trois jours de boycott total des réseaux sociaux, du 30 avril au 3 mai. Les clubs ne publieront rien de vendredi à lundi. Ils espèrent ainsi créer un vide, un vide qui devrait faire prendre conscience aux internautes, et peut-être aussi aux plateformes numériques, des problèmes majeurs de racisme en ligne.