Immobilier

Trois cents millions pour un immeuble au centre de Genève

Credit Suisse a vendu un bâtiment à côté de la gare à un fonds zurichois appartenant au groupe britannique Schroders

C’est la première grosse opération immobilière de la décennie à Genève. Un immeuble, situé à quelques pas de la gare de Cornavin, a été vendu le mois dernier par Credit Suisse pour 300,5 millions de francs, selon la Feuille d’avis officielle du 10 janvier. Le numéro deux bancaire helvétique possédait depuis 1998 cette parcelle qui s’étend du 11 au 19B de la rue de Lausanne, sur 3926 m².

L’acquéreur répond au nom de Igimo AG. La société immobilière zurichoise est propriété du fonds d’investissement Schroder Immoplus, du groupe éponyme. Sur son site, cette multinationale dit se consacrer à «un seul et unique métier: la gestion d’actifs pour compte de tiers».

Plusieurs acquisitions à Genève

Fondée en 1804 à Londres, Schroders est une société de gestion d’actifs qui possède des bureaux dans 32 pays, en Europe, en Amérique, en Asie et au Moyen-Orient. Le groupe coté en bourse compte 551 milliards d’actifs sous gestion. En Suisse, il est représenté par Schroder Investment Management (Switzerland) AG et Schroder & Co Banque SA, une société zurichoise qui fournit des services de gestion de fortune avec une succursale à Genève et Schroder Adveq, un poids lourd dans le capital-risque.

Lire aussi: «Un m² de la rue du Rhône vaut plus de 130 000 francs»

Igimo possède déjà plusieurs biens immobiliers dans le canton de Genève, de Carouge au Petit-Saconnex. En 2006, il déboursait 16 millions pour un immeuble à la route des Acacias. En 2003, il avait mis 40 millions sur la table pour acquérir un bien de la Banque cantonale de Genève et en 2015, c’est 45,6 millions qu’il payait pour reprendre un site à Satigny qui appartenait à la caisse de pension de Credit Suisse.

La plus grosse transaction immobilière depuis 2015

La Tribune de Genève relevait en décembre qu’Igimo avait déposé une requête en vue de démolir, pour mieux reconstruire, une propriété construite en 1941, à la rue du Mont-Blanc.

La dernière transaction immobilière de cet acabit à Genève date de 2015. UBS avait vendu un immeuble de la rue du Rhône pour 535 millions de francs à l’assureur zurichois SwissLife. Compagnies d’assurances, caisses de pension et fonds d’investissement figurent parmi les principaux propriétaires privés en Suisse. Le principal d’entre eux serait Swiss Life, devant le géant immobilier Swiss Prime Site et l’assureur Axa Winterthur.

Publicité