Marchés financiers

Les trois déclencheurs du récent carnage boursier

La chute des actions, doublée d’une ruée sur les obligations et autres valeurs refuges de ces derniers jours, est le fruit d’une escalade en trois étapes dans la guerre commerciale qui oppose Washington et Pékin

L’accalmie de mardi semblait presque irréelle, tant les séances folles se sont enchaînées sur les marchés financiers depuis jeudi. Après avoir plongé en fin de semaine, les bourses américaines, européennes et asiatiques ont creusé leurs pertes lundi. Dow Jones et Nasdaq perdaient entre 3 et 3,5%, enregistrant leur pire séance depuis le début de l’année après une semaine mouvementée. Le SMI cumulait plus de 3% de repli depuis vendredi. En parallèle, l’or, le franc et le yen jouaient leur traditionnel rôle de refuge; de même que les obligations, l’emprunt à dix ans de la Confédération atteint -0,9%, un plus bas historique. Et l’indice de volatilité a doublé en l’espace d’une semaine.

Lire aussi notre éditorial du jour: Le facteur Trump et les marchés financiers