Investissements

Trois visages qui illuminent l’Afrique

Un afro-optimisme règne à la deuxième édition de l’Africa Investment Forum qui a lieu en ce début de semaine à Johannesburg. Des dizaines de projets cherchent à attirer des capitaux publics et privés. Trois acteurs témoignent

Un vrai bazar ici. Au cœur de Johannesburg, la capitale économique d’Afrique du Sud, le Sandton Convention Centre a pris, l’espace de trois jours, l’allure d’une place de marché où 2000 chefs d’Etat et de gouvernement, banquiers, financiers, entrepreneurs, agents gouvernementaux et fonctionnaires d’institutions financières internationales négocient des contrats. La deuxième édition de l'Africa Investment Forum (AIF) se penche sur 59 projets dans divers domaines, en quête de capitaux. L’an dernier, cette manifestation avait traité 49 projets nécessitant des investissements de 38,7 milliards de dollars.

Lire aussi: A Johannesburg, l’Afrique expose son haut potentiel de croissance