Les bourses européennes et Wall Street reculaient mercredi sous l’effet de la crise politique qui s’envenime autour du président américain Donald Trump.

La Bourse de Paris a clôturé en net recul (-1,63%). «La baisse est complètement liée à la publication de nouvelles accusations sur Trump dans la nuit aux Etats-Unis qui ont engendré un mouvement d’aversion pour le risque. Toutes les valeurs refuge comme l’or ou les obligations souveraines ont ainsi été recherchées et à l’inverse les actifs plus risqués comme les actions ont été vendus», a expliqué à l’AFP Alexandre Baradez, un analyste de IG France, notant une hausse de la volatilité sur toutes les places boursières.

Déjà accusé d’avoir été trop bavard avec des diplomates russes, le président des Etats-Unis est désormais soupçonné d’avoir tenté de mettre fin à une enquête du FBI portant sur les connexions russes de Michael Flynn, son ancien conseiller en sécurité nationale, selon plusieurs médias américains.

Selon M. Baradez, «ce n’est pas seulement le risque politique qui inquiète les investisseurs. Avec l’importance prise par ces affaires, c’est également l’ampleur et le calendrier des réformes annoncées par l’administration Trump qui commence à poser question.»

La Bourse de Francfort a aussi terminé la séance de mercredi sur une nette glissade, emportée par les inquiétudes pesant sur Wall Street. L’indice vedette Dax, qui depuis plusieurs jours, naviguait tranquillement à des niveaux historiquement élevés, a lâché 1,35%.

«Wall Street a été pendant des mois la locomotive de l’indice allemand, maintenant il le tire de la même manière vers le bas», a expliqué Jochen Stanzl, analyste de CMC Markets. En cause, «le chaos de la politique de Trump qui plombe l’ambiance».

Wall Street baissait nettement à la mi-séance, emportée par le tumulte politique autour du président américain: le Dow Jones perdait 1,15% et le Nasdaq 1,45%. «La baisse est directement attribuable au chaos actuel au sein du gouvernement américain», a commenté Alan Skrainka de Cornerstone Wealth Management.