Technologie

Twint atteint les 500 000 utilisateurs, mais Migros lui résiste encore

Le service de paiement par smartphone affirme que 400 000 transactions sont effectuées chaque mois

Twint poursuit sa progression. Le service suisse de paiement via smartphone a annoncé mardi avoir passé le cap du demi-million d’utilisateurs enregistrés. Selon les promoteurs de l’application, 1200 nouveaux clients s’enregistrent chaque jour. Et plus de 400 000 transactions sont effectuées chaque mois. Il s’agit de paiements effectués à la caisse de magasins, sur des sites de vente en ligne, mais aussi d’envois d’argent entre particuliers.

Lire aussi: Samsung Pay s’attaque à Twint et à Apple

Le «nouveau» Twint, issu de la fusion avec son concurrent Paymit, est entré progressivement en service cet été. Proposé par quarante banques, il se présente comme la solution suisse de paiement via smartphone. Twint est aujourd’hui utilisable dans 50 000 points de vente, soit le double par rapport à avril.

Intégration prochaine dans l'application Migros

Coop a été le premier soutien de Twint. Mais Migros n’a toujours pas installé ce système dans ses magasins, privilégiant sa propre application de paiement, téléchargée par 3,5 millions de Suisses. «Nous planifions l’intégration de Twint et de la carte PostFinance dans l’application Migros dans un futur proche», explique une porte-parole du distributeur, ajoutant que «l’intégration de Twint directement aux terminaux de paiement est en discussion». Pour l’heure, l’application Migros permet de régler ses achats en étant liée à une carte de crédit ou à un compte de la Banque Migros.

Twint, de son côté, se veut optimiste: «Migros est actuellement en train d’examiner la possibilité de proposer notre service également comme moyen de paiement direct aux caisses, assure une porte-parole. Certaines filiales de Migros, comme Digitec, Galaxus ou Migrol, acceptent déjà Twint.»

Lire également: Apple Pay suscite des tensions en Suisse

Deux concurrents

En attendant, Twint se développe. L’application permettra bientôt de payer au sein d’applications tierces, comme celles des transports publics. Il sera aussi possible de payer plus simplement depuis des sites mobiles. Rappelons que Twint fait face à la concurrence d’Apple Pay et de Samsung Pay. Le système Android Pay de Google n’a pas encore été lancé en Suisse.

Publicité