Après une phase de test, un bouton «modifier» est désormais accessible aux utilisateurs payants de Twitter dans une poignée de pays, a annoncé lundi le réseau social américain. Les abonnés au service Twitter Blue d'Australie, du Canada et de Nouvelle-Zélande peuvent désormais corriger jusqu'à cinq fois un tweet dans les 30 minutes suivant sa publication.

Le test lancé au début septembre «s'est bien passé» et le déploiement de la fonctionnalité se fera «bientôt» aux Etats-Unis, a ajouté Twitter. «Il faut le voir comme un bref moment pour corriger des coquilles, ajouter des tags et davantage», avait expliqué la firme à l'oiseau bleu au début septembre sur son site Internet.

A lire: Twitter lance les abonnements payants aux comptes d'influenceurs

Une petite icône en forme de stylo doit indiquer qu'un tweet a été modifié et l'historique des modifications sera accessible.

Une pratique «moins stressante»

L'entrepreneur Elon Musk, actuellement dans une bataille judiciaire avec Twitter sur le rachat de la plateforme, avait plusieurs fois appuyé cette requête, comme de nombreux autres utilisateurs.

Lire également: Les quatre leçons du fiasco Elon Musk-Twitter

Les abonnés à Twitter Blue, accessible uniquement en Australie, au Canada, en Nouvelle-Zélande et aux Etats-Unis «bénéficient de fonctionnalités en avance et nous aident à les tester» avant leur plus large diffusion, précise le réseau social. Le but de ce nouveau bouton est de rendre le fait d'envoyer un tweet «plus accessible et moins stressant», avait déclaré Twitter.