Éditorial

Uber et le vertige des milliards

OPINION. La société a beau valoir 67 milliards de dollars, elle est aujourd’hui encore extraordinairement fragile

Peu importe que l’on apprécie ou non les agissements et services d’Uber. Il y a quelque chose de fascinant à observer, trimestre après trimestre, l’état de santé de cette multinationale hors norme. Encore que «santé» ne soit pas le terme le plus approprié: 5 milliards de dollars perdus ces trois derniers mois, 8 milliards brûlés en un an… Et pourtant, la société basée à San Francisco vaut 67 milliards de dollars à la bourse.

Lire aussi l'article lié: Uber, machine à brûler des milliards