Numérisation

UBS prépare la banque de demain et d’aujourd’hui

La grande banque a inauguré à Zurich un centre qui développera les projets de numérisation. Cette «Digital Factory» regroupera jusqu’à 600 collaborateurs

Dans le quartier en développement de l’ouest de Zurich, UBS a inauguré mardi sa Digital Factory, un espace de presque 4100 m² destiné au développement numérique, sur trois étages d’espaces ouverts et flexibles. Il ne s’agit pas d’une usine, comme le nom pourrait le laisser supposer, mais d’un endroit qui doit développer «de meilleures solutions numériques pour les clients», déclare Sabine Keller-Busse, directrice opérationnelle (COO). Les nouvelles apps seront donc le fruit des projets menés dans ces nouveaux locaux. L’institut, qui a été le premier à introduire le bancomat, en 1977, entend rester «un leader en matière d’innovation», indique Axel Lehmann, président d’UBS Suisse.

Concrètement, durant la présentation, les dirigeants ont exposé le travail d’une équipe qui s’attache à accélérer et simplifier l’octroi de crédits, un lieu de rencontre entre investisseurs institutionnels et preneurs d’hypothèques. Un autre projet consiste à améliorer l’ouverture de comptes, à le rendre plus simple, confortable et rapide. L’institut a en effet constaté que le client désirait disposer d’un numéro IBAN 15 minutes après son enregistrement. Une troisième équipe cherche à accroître l’attention aux cyberrisques des entreprises, une quatrième prépare la robotisation de travaux de documentation.