Horlogerie

Un ancien d’Apple prend les commandes d’Ulysse Nardin

Le président de la marque locloise, Patrick Hoffmann, dit vouloir développer des projets personnels. Il est remplacé par Patrick Pruniaux, que Kering a débauché chez le fabricant de l’Apple Watch

Patrick Hoffmann quitte Ulysse Nardin. Le président de la marque locloise l’a annoncé en milieu de semaine à ses collaborateurs. L’information, dévoilée par le blog spécialisé Businessmontres.com, a été confirmée jeudi par le groupe de luxe français Kering dans un communiqué de presse.

Chez LVMH, puis chez Apple

Dès le 28 août, il sera remplacé par Patrick Pruniaux. Cet ancien du groupe LVMH (Moët Hennessy, TAG Heuer) a travaillé pour Apple, où il a notamment dirigé les opérations marketing liées au lancement de l’Apple Watch. Chez Kering, il sera, comme Patrick Hoffmann, rattaché à Albert Bensoussan.

Lire aussi: Kering s’offre l’horloger loclois Ulysse Nardin «au prix fort» (30.07.2014)

L’arrivée de Patrick Pruniaux chez Kering a été dûment saluée par sa nouvelle hiérarchie. «Sa connaissance intime du secteur de l’horlogerie, sous l’angle tant de l’innovation produit que du client et de la distribution, sera un atout de poids pour continuer à développer cette maison horlogère en s’appuyant sur son savoir-faire technologique de pointe et son identité unique», a ainsi commenté Albert Bensoussan, cité dans le communiqué.

«Nouvelle direction»

Rien n’est dit par contre sur l’avenir de Patrick Hoffmann. Aucune explication détaillée n’est donnée pour expliquer le départ de celui qui aura «contribué pendant de longues années au développement d’Ulysse Nardin et assuré son intégration harmonieuse au sein de Kering depuis 2014», selon le communiqué de presse. Tout au plus explique-t-on que Patrick Hoffmann «a voulu prendre une nouvelle direction sur le plan personnel».

Publicité