Le fabricant saint-gallois de machines-outils Starrag a enregistré l'an dernier un recul de 33,9% de son bénéfice net sur un an, à 9,5 millions de francs. Son chiffre d'affaires totalise 364 millions de francs, en recul de 0,1% après correction des effets de change.

La prise de commandes s’est élevée pour l’exercice 2015 à 333 millions de francs, soit 18,2% de moins que l’exercice précédent, précise l'entreprise dans un communiqué publié vendredi 4 mars. La baisse des commandes concerne surtout l'Amérique du Nord et la Chine. L'Europe a dans l'ensemble mieux résisté.

Lire aussi: Starrag investit 25 millions pour faire de Bumotec sa vitrine romande

Environ un tiers des nouvelles commandes provient d'Asie. Le groupe annonce disposer d'un carnet de commandes pour une valeur de 238 millions de francs, soit 17% de moins par rapport à 2014 (-11% après correction des effets de change). Ce qui assure une charge de base sur trois trimestres.

Le résultat opérationnel en recul de 23,4% par rapport à 2014

Le chiffre d’affaires représente un montant de 364 millions de francs, inférieur de 7,5% par rapport à l’exercice précédent. Il a pu se maintenir à -0.1% après correction des effets de change.

Le résultat opérationnel avant intérêts et impôts (EBIT) s'élève à 14,7 millions. Soit un recul de 23,4% sur un an.

Malgré les difficultés sur le marché des changes, un bénéfice net de 9,5 millions de francs a pu être obtenu, contre 14,4 millions en 2014, soit un recul de 33,9%. Le conseil d’administration va proposer lors de l’assemblée générale du 23 avril un dividende de 1,20 franc par action.

Lire aussi: Walter Fust démissionne de la présidence du groupe Starrag