C’est une nouvelle étape dans l’affaire des pizzas surgelées de la marque Buitoni, contaminées par la bactérie Escherichia coli. Selon une information du Journal du Dimanche, un avocat français a déposé devant le Tribunal judiciaire de Nanterre, en région parisienne, une assignation pour «faute lourde» à l’encontre de Nestlé, qui détient Buitoni. Me Pierre Debuisson, qui représente 55 victimes et 48 familles, réclame au géant de l’agroalimentaire la somme de 250 millions d’euros (241 millions de francs).