Les marchés ont salué lundi la désescalade dans la guerre commerciale qui déchire Américains et Chinois depuis bientôt deux ans. Tous les indices boursiers, à l’exception du Nikkei (Japon) et du Hang Seng (Hongkong) ont terminé la journée en vert. Ce n’était toutefois pas l’euphorie.

Lire aussi: Trêve dans la guerre commerciale. Et après?