Mon message est un espoir de solidarité horlogère et veut simplement permettre à notre belle industrie suisse de déployer ses ailes. En effet, depuis des dizaines d’années, une politique de délocalisation des firmes régionales a engendré un appauvrissement de l’indépendance du développement de notre pays. Retrouvons une autonomie!