En 2018, la finance durable a rassemblé 716,6 milliards de francs en Suisse, selon une étude de l’association Swiss Sustainable Finance dévoilée lundi. La taille du marché a progressé de 83% l’an dernier, après avoir déjà enregistré une hausse de 81% entre 2017 et 2018. A noter toutefois que cette expansion peut aussi s’expliquer par le fait que davantage d’intermédiaires financiers ont répondu à ce sondage (77 contre 66 l’année précédente). La plus grande partie de la progression du marché est venue des caisses de pension, qui ont ajouté des critères d’exclusion aux actifs qu’elles gèrent en interne, soit 455 milliards (+91% sur un an).

Lire aussi: La finance durable a trouvé son langage commun