La marque horlogère Corum, à La Chaux-de-Fonds, passe en mains chinoises. L’acquéreur est le groupe China Haidian, qui contrôle déjà Eterna à Granges (SO). La transaction porte sur un montant de 86 millions de francs. L’accord stratégique doit permettre d’assurer le développement et la croissance durable de Corum, a indiqué mercredi la maison neuchâteloise, à la veille de l’ouverture de Baselworld 2013 à Bâle. Il concrétise en outre une «vision à long terme» des deux partenaires.

Corum était propriété du groupe américain Severin Wunderman depuis l’an 2000. La société a été fondée en 1955 dans les Montagnes neuchâteloises par René Bannwart, décédé en 2010 à l’âge de 95 ans. Elle emploie quelque 130 personnes.

Pas une première

Pour China Haidian, l’acquisition doit permettre de s’ancrer dans le monde de la haute horlogerie. Le conglomérat n’en est pas à son coup d’essai en Suisse. Il avait racheté il y a près de deux ans la firme soleuroise Eterna, une entité qui fabrique ses propres mouvements.

Par ailleurs, China Haidian détient, toujours par l’entremise de la société International Volant Limited, l’entreprise horlogère biennoise Codex. Le groupe possède également des marques en Chine destinées au marché indigène.

Nouveau stand payé

Selon le communiqué de China Haidian, la transaction doit être réglée pour moitié en liquide. Aux 86 millions de francs s’ajoute le prix du nouveau stand Corum au salon mondial de l’horlogerie Baselworld, soit 6 millions. Le directeur général de Corum, Antonio Calce, reste en fonction.

Cité dans le communiqué, Hon Kwok Lung, directeur général de China Haidian salue l’acquisition et voit pour Corum un grand potentiel de développement. M. Hon contrôle le groupe coté à la Bourse de Hong Kong avec sa famille.