L'histoire de Filtrona débute à la fin des années 1940 à Jarrow en Angleterre. Cette filiale du groupe britannique Bunzl s'impose aujourd'hui comme le leader mondial des fabricants indépendants de filtres de cigarette et de réservoirs à encre pour stylos, comme le note Credit Suisse First Boston dans un récent rapport. Le rachat du suisse Fibertec en septembre 2003 à Baumgartner a conforté cette position de numéro un. La société compte, parmi ses clients, les plus importants cigarettiers comme Philipp Morris ou BAT. Présente dans plus de dix pays, elle employait, fin 2003, 4800 personnes.

En 2003, son chiffre d'affaires a progressé de 6% à 452,6 millions de livres, soit près de 1 milliard de francs. Le profit opérationnel a gagné 11%. La dynamique de la société a continué en 2004: entre janvier et juin, les ventes ont progressé de 4%. Le site de Crissier réalise près de 40 millions de francs de chiffre d'affaires. Dans son rapport 2003, le groupe Bunzl vante la technologie de l'unité helvétique de Filtrona, qui permet de «créer des filtres innovants pour répondre au défi du marché».

Au cours du premier semestre, Filtrona a contribué à 27% des bénéfices opérationnels de Bunzl (214 millions de livres en 2003). Le groupe britannique, dont l'autre activité est la distribution de produits sous-traités, comme les emballages pour aliments ou les fournitures jetables, emploie près de 12 000 personnes en tout. L'action affiche un gain inférieur à 4% depuis le début de l'année.