Victime du crash Lehman Brothers, le Bernois Hugo Rey a perdu son procès contre Credit Suisse (CS). Le Tribunal fédéral (TF) a rejeté le recours de ce coureur de fond, connu dans les milieux sportifs, qui a perdu 50 000 francs dans la débâcle de la banque américaine.

L’investisseur reprochait à Credit Suisse d’avoir acheté des titres Lehman Brothers alors qu’il avait expressément demandé à sa banque de ne pas acquérir de titres américains. Il avait justifié ce refus en raison de son opposition à la politique américaine menée par l’ex-président Georges W. Bush.

Selon le Tribunal de commerce du canton de Berne, qui avait débouté l’investisseur en première instance, Credit Suisse n’a pas violé son devoir d’information. De plus, Hugo Rey ne s’était pas montré très conséquent dans son opposition à l’achat de titres américains.

En 2005, il avait accepté qu’une partie de ses économies soit placée dans un fonds détenant des participations dans une société américaine.

En dernière instance, le TF confirme le verdict de la justice bernoise. Seul son dispositif est connu, les considérants ne seront publiés qu’ultérieurement.