Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), a choisi sa priorité: l’emploi. Les Etats-Unis avaient entamé l’année avec un taux de chômage de 3,5%, le plus bas en cinquante ans. Puis il y a eu le Covid-19. En trois mois, 43 millions de travailleurs se sont retrouvés à la rue et le taux de chômage a grimpé à 14,7% en avril, avant de baisser à 13,3% le mois dernier. Sur l’année, il sera, selon la Fed, tout de même à 9,3%. Bref, des millions d’Américains n’auront pas encore trouvé de place de travail à la fin de l’année.

Lire aussi: La Fed fait tout pour rassurer l’économie mondiale