Combien vaut 1 m² de la rue du Rhône? Sur ce kilomètre le plus onéreux du canton, les chiffres sont assez clairs concernant le bâti. Un m² d’immeuble peut atteindre 40 000 ou même 50 000 francs lors d’une vente. Une arcade commerciale peut quant à elle être valorisée jusqu’à 170 000 francs, toujours au m². C’est davantage que le prix du terrain, qui a dépassé 160 000 francs au pic du marché. Selon un spécialiste du secteur, ce marché se trouve aujourd’hui à un plancher, après des années de tension, sous les effets parfois contradictoires de la crise bancaire, du franc fort et des taux d’intérêt négatifs de la Banque nationale.

Ce calcul du prix du terrain repose sur l’analyse d’une transaction fictive mais basée sur des faits réels, qui reflète plusieurs opérations effectuées ces dernières années. Un immeuble d’environ 300 m² au sol situé sur le secteur le plus prisé de la rue du Rhône, entre la place de la Fusterie et la place Longemalle, pouvait se vendre autour de 60 millions de francs en 2008.