Un bol d’air de trois mois. Alors que certaines entreprises sont prises à la gorge par la crise sanitaire et les restrictions d’activité qu’elle impose, la Banque cantonale vaudoise (BCV) a décidé de suspendre l’amortissement de crédits pour les PME vaudoises. La mesure sera effective du 31 mars au 30 juin, annonce la banque dans un communiqué mercredi.

La suspension va permettre de laisser plus de 40 millions de francs de liquidités à disposition de certaines sociétés du canton. En 2020 déjà, la BCV avait déjà suspendu deux échéances, au 31 mars et au 30 juin. Là aussi, quelque 40 millions de francs de liquidités avaient pu être laissés aux entreprises.

Une mesure équitable

Ces initiatives sont-elles nées de suppliques de clients étouffés par la crise? Pas tout à fait, rectifie le porte-parole de la BCV: «D'un côté, la banque est consciente que les liquidités sont un élément essentiel pour la marche d'une PME. De l'autre, des entreprises nous demandent de pouvoir reporter leurs amortissements». Il ajoute que «les deux reports décidés en 2020 avaient été très appréciées» et que «cette solution a aussi l'avantage de l'équité pour toutes les entreprises».

Cette annonce succède à une autre décision du même type. A fin janvier, la Banque cantonale du Valais (BCVs) a également décidé de reporter les amortissements des crédits de ses clients entreprises, et ce jusqu’à la fin de l’année. Comme en 2020 d’ailleurs. Selon la BCVs, ce sont ainsi deux fois plus de 100 millions de francs qui seront restés dans les comptes des sociétés du canton. Les banques cantonales de Neuchâtel et de Fribourg, parmi d’autres, avaient aussi pris la même mesure au printemps dernier.

A relire, en mars 2020: Les banques donnent de l’air aux PME

Pour les prêts hypothécaires aux PME, précise la BCV dans son annonce de mercredi, le report des amortissements sera automatique. Pour les autres type de crédits une demande spécifique doit être adressée. La banque précise par ailleurs que la mesure ne concerne pas les prêts hypothécaires des particuliers et les portefeuilles immobiliers.