En plus on ne peut pas dire qu’il est tombé dans la marmite quand il était petit. Son père britannique travaillait dans une banque privée genevoise et sa mère, d’origine indienne, était mère au foyer. Bon, si on creuse un peu, on trouve quand même quelque chose: sa grand-tante était la première femme en Inde à obtenir une licence de pilote et un cousin, toujours dans le sous-continent, a monté une compagnie aérienne à bas coût, GoAir, en 2005. Toujours est-il que Julian Cook remet ça.

Après avoir fondé en 2003 FlyBaboo, une compagnie aérienne basée au Grand-Saconnex (GE) (vendue à Darwin Airline en 2010), puis le transporteur qui cartonne en Argentine, Flybondi, en 2016 et envisagé la création de FlyAfrica entre-temps, voilà que le Genevois lance un fonds d’investissement entièrement dédié à l’aviation. Désormais gestionnaire de fonds, le quadragénaire dirige désormais la société ATKA Capital à Londres et s’est associé avec UBS dans cette nouvelle aventure. En plein pendant une pandémie qui a cloué au sol l’écrasante majorité de la flotte mondiale, engendré des faillites dans le secteur à travers le globe, secteur dont l’avenir semble plus incertain que jamais. «L’objectif est d’arriver à 50 millions de francs dans les 12 à 18 mois», indique Julian Cook.