Technologie

Un nouvel acteur s’attaque au marché de la téléphonie mobile

Net+, association de 12 téléréseaux romands, dont celui de Lausanne, lance quatre abonnements mobiles pour ses clients

Depuis ce mardi 6 mars, une nouvelle offre de téléphonie mobile est disponible en Suisse. Net+, association faîtière de 12 téléréseaux romands, dont celui de Lausanne, lance quatre abonnements à destination d’abord de ses clients. Dans un second temps, ces offres pourraient être ouvertes à tout le monde.

Aujourd’hui, qui dit téléphonie mobile pense d’abord à Swisscom, Sunrise et Salt, les trois opérateurs qui disposent chacun d’un réseau physique. Mais il existe aussi plusieurs opérateurs virtuels, qui proposent des abonnements en partenariat avec ces trois sociétés. Le premier câblo-opérateur du pays, UPC, lançait ainsi ses offres mobiles en avril 2014 pour ses clients, avant de les ouvrir à tous un an plus tard. Ce mardi, c’est Net+ qui se lance sur ce marché.

Lire aussi: Téléréseaux: Net+ ne cesse de grandir

L’importance de Lausanne

Net+, né en 2004 de la mise en commun de compétences de plusieurs téléréseaux valaisans, compte aujourd’hui 220 000 clients en Suisse romande, répartis entre 12 téléréseaux. Le plus important d’entre eux, Lausanne (Citycable), a rejoint Net+ le 1er janvier de cette année, lui apportant d’un coup 65 000 clients. Les autres membres de Net+ sont des téléréseaux se trouvant dans les cantons de Fribourg, du Valais et de Vaud.

Lire aussi: UPC Cablecom lance ses offres de téléphonie mobile pour tous

Comme UPC, les membres de Net+ ont d’abord lancé des services de télévision, puis d’accès à Internet et ensuite de téléphonie fixe. «Il était devenu clair, vu la concurrence de plus en plus vive de Swisscom, mais aussi pour répondre à un besoin de nos clients, que nous devions lancer une offre de téléphonie mobile, explique Christian Maret, directeur commercial de Net+. Cela permettra de fidéliser nos clients avec des offres attractives.» Pour son offre, l’association travaille avec Sunrise.

Quatre abonnements

Quatre abonnements sont désormais proposés aux clients de Net+. Le premier, qui coûte 10 francs par mois, comprend les appels vers les numéros fixes et mobiles de Net+, taxe les autres appels 30 centimes la minute, 5 centimes les SMS et comprend 50 Mb de données sans limitation de vitesse. Les trois autres abonnements offrent de l’illimité pour les appels et les SMS, et comprennent 1, 3 et 8 GB de données sans limitation de vitesse. Ils coûtent respectivement 38, 48 et 68 francs par mois.

Ces quatre abonnements sont vendus chacun 10 francs moins cher par mois en combinaison avec un service de télévision et d’accès à Internet chez Net+. «Sans cette réduction, nous sommes au prix du marché. Avec la réduction de 10 francs mensuels, nous sommes au tarif des offres d’entrée de gamme, c’est exactement ce que nous voulions», poursuit Christian Maret.

Le responsable ne dit pas combien il espère de clients mobiles d’ici à un an. Aujourd’hui, l’association compte 210 000 clients pour la télévision, 125 000 pour l’accès à Internet et 60 000 pour la téléphonie fixe. A périmètre constant, et sans compter l’arrivée de Lausanne, le nombre de clients en télévision a reculé de 0,2% en 2017, alors que le nombre de clients pour Internet a augmenté de 5,9%. «Swisscom a beau avoir des moyens marketing sans commune mesure avec les nôtres, notre proximité avec le client est un atout majeur», estime Christian Maret. Chacun des 12 membres de Net+ conserve sa structure, et son personnel. Net+ leur donne un support technique et marketing.

UPC s’étend aussi

Pour Net+, l’arrivée de Lausanne (Citycable) dans son actionnariat (10% des parts) a été un accélérateur dans son développement. A l’avenir, il est possible que d’autres téléréseaux, de moindre envergure, rejoignent Net+. D’autres seront sans doute rachetés par UPC, qui acquiert régulièrement de petits câblo-opérateurs en Suisse alémanique, mais aussi en Suisse romande.

Publicité