Que peut faire un investisseur immobilier s’il souhaite se protéger contre une baisse des prix? Essentiellement, vendre son ou ses biens, voire ses parts de fonds immobilier. Ou alors se ménager une protection à travers des contrats à terme, comme il en existe sur de nombreux marchés financiers. Basée à Lausanne et à Paris, Compass Financial Technologies, une société spécialisée dans la création d’indices financiers, a lancé de tels outils pour l’immobilier résidentiel parisien, basés sur un indice créé pour l’occasion et coté à la bourse Euronext.

La pandémie de covid a modérément affecté le marché immobilier résidentiel parisien. Entre mars et mai derniers, le volume des ventes a chuté de près de 40%, mais le mètre carré est resté orienté à la hausse, jusqu’à dépasser 11 074 euros le 14 août. Ces chiffres, qui font état de nouveaux records, correspondent à la valeur d’un indice créé par Compass Financial Technologies, basé sur les transactions réelles certifiées par les notaires, couvrant plus de 70% des opérations sur le résidentiel à Paris. Cet indice, qui reflète donc un bien virtuel moyen, valait un peu moins de 6000 euros le mètre carré en mai 2007.