Economie

Un panier d'actions romandes

Dans le jargon financier, le produit structuré lancé par la BCV et Bilan

Dans le jargon financier, le produit structuré lancé par la BCV et Bilan s'appelle un certificat. Il s'agit d'un panier de douze actions sélectionnées par le magazine et la banque, à l'aide d'un sondage auprès d'analystes. On y trouve six titres du SMI, l'indice phare de la Bourse de Zurich: Nestlé, Adecco, Givaudan, SGS, Richemont et Swatch. Et six du SPI, l'indice élargi: PubliGroupe, Temenos, Edipresse, Logitech, ADB et Galenica. Les investisseurs pourront acheter un panier Romandino pour 10000 francs dès le jour d'émission, le 4 juillet. Coté en Bourse, ce panier pourra ensuite s'échanger comme une action classique. D'une durée d'un an et construit pour être un peu moins risqué que le SMI, Romandino devrait rapporter un rendement supérieur, espère la BCV. La BCV a fait un effort sur ses marges, de 0,5%, «contre 1-1,5%» pour ce genre de produit, précise-t-elle. Mais elle gardera les dividendes des titres pour elle, au lieu de le redistribuer aux investisseurs. Le produit sera rentable à partir de 5 millions de francs de souscription.

Publicité