Le dernier «disciple» de Tidjane Thiam a donné sa démission. C’est le Tages-Anzeiger qui l’affirme. Responsable de la communication, du marketing et des relations avec les investisseurs, Adam Gishen devrait faire sa dernière apparition jeudi, lors de la publication des résultats annuels de la banque, aux côtés de son chef qui lui aussi se retirera après la conférence de presse. Contactée, la banque n’a pas voulu commenter cette information.

Pris dans un scandale de filatures, Tidjane Thiam a annoncé son départ vendredi matin, à l’issue d’une réunion marathon du conseil d’administration de la banque. Cette dernière, secouée par des révélations sans fin dans la presse, était devenue un terrain de bataille entre le directeur général et le président du conseil d’administration.

Lire aussi: Tidjane Thiam, un peu d’amour puis beaucoup de haine

Adam Gishen faisait partie de la «bande des quatre», ainsi que le groupe aurait été surnommé à l’interne selon le Tagi, et qui alimentait les rancœurs au sein de la banque. Cette garde rapprochée comptait aussi Pierre-Olivier Bouée, ancien responsable des opérations, congédié en raison du scandale des filatures, et Peter Goerke, ancien responsable des ressources humaines déchu.

Proches à Prudential

Tidjane Thiam et Adam Gishen se connaissaient depuis que le premier dirigeait Prudentiel. Le second, un ancien de Lehman Brothers, était alors associé de la société d’investissement Ondra, qui conseillait l’assureur britannique. Il avait été engagé en 2015 à Credit Suisse, quelques mois après l’entrée en fonction de Tidjane Thiam, en tant que «conseiller senior du CEO». Le Britannique, qui n’a jamais voulu être basé ailleurs qu’à Londres, a vu ses responsabilités croître avec les années. Il a notamment repris la communication des mains de Peter Goerke en 2019.

Lire aussi: Tidjane Thiam, le banquier qui n’était pas assez Suisse

Peter Goerke venait aussi de Prudential. Le Suisse y dirigeait les ressources humaines et a rejoint la banque peu après l’arrivée de Tidjane Thiam, d’abord pour reprendre la même fonction, à laquelle se sont ajoutés d’autres dossiers dont la communication et le marketing. Avant que ceux-ci soient transmis à Adam Gishen. A cette date, Peter Goerke a également cédé la responsabilité du personnel et sa place au sein de l’exécutif de la banque pour se focaliser sur le développement de la banque en Asie, sans que l’on sache vraiment pourquoi et sans que sa nouvelle fonction de «conseiller senior», qu’il garde encore aujourd’hui, soit vraiment claire. A la fin de l’année, on apprenait qu’il avait également fait l’objet d’une filature en février, comme l’ancien responsable de la gestion de fortune parti chez UBS, Iqbal Khan.

Pierre-Olivier Bouée, considéré comme le responsable des filatures, a démissionné à l’automne, avant d’être licencié rétroactivement, lorsque la surveillance de Peter Goerke a été découverte. Le Français était proche de Tidjane Thiam depuis plus longtemps. Tous deux se connaissaient depuis leurs années chez le consultant McKinsey, puis chez l’assureur Aviva. Responsable des risques chez Prudential, il a rejoint Credit Suisse en même temps que le Franco-Ivoirien en tant que «chief of staff».

Lire aussi: La nouvelle garde rapprochée de Tidjane Thiam