Devenir la vitrine du marché du travail national, telle est l'ambition des créateurs de Direct-Jobs. Ce site emploi, payant d'accès*, a été lancé en automne dernier en Suisse romande. Répertoriant tout ce qui se trouve sur le Net, il recense à ce jour 8900 annonces directement publiées par des employeurs, 443 liens vers des agences de placement suisses et 112 liens vers des bourses de l'emploi. «Notre site s'adresse avant tout aux personnes qui recherchent du travail, explique Philippe Cochet d'Objektiv-IT, la société spécialisée dans le recrutement et le placement de personnel qui gère le site au niveau romand. Mais notre vœu est également de créer une plate-forme qui permette aux entreprises de toucher le public le plus large possible.»

La nouvelle adresse Internet contient avant tout des annonces, mais également des informations économiques sur les entreprises suisses ou un outil de gestion des candidatures, des suppléments accessibles moyennant un abonnement supplémentaire. Direct-Jobs, ainsi que son concurrent alémanique wimmi.ch, ont fait récemment l'objet d'une étude du Seco, qui les recommande désormais aux conseillers des Offices régionaux de placement (ORP). Selon les auteurs de l'étude, ils remplissent leur rôle et permettent aux conseillers de préparer rapidement une liste de postes disponibles en vue d'entretiens avec des demandeurs d'emploi. Les ORP des cantons de Zurich et des Grisons l'utilisent déjà. «Ces sites donnent une véritable transparence au marché du travail, explique Hans-Peter Flück, du Seco. Un grand avantage pour les conseillers en placement.»

* www.direct-jobs.ch: l'abonnement coûte 89 francs par mois pour les demandeurs

d'emploi et 590 francs pour les entreprises.