Le Wall Street Journal (WSJ) sera dirigé par un Suisse, également détenteur d'un passeport américain. Marcus Brauchli a été nommé rédacteur en chef du quotidien économique réputé proche des néo-conservateurs américains.

Marcus Brauchli, 45 ans, prendra mi-mai la succession de Paul Steiger, qui prend sa retraite après avoir dirigé le journal durant seize ans, a indiqué mardi le groupe d'édition américain Dow Jones. Il a débuté sa carrière de journaliste en 1984 auprès de ce dernier. Durant quinze ans, il a occupé différents postes à l'étranger, notamment en Chine, en Russie et au Japon. Il dirige depuis 1993 la rédaction des informations générales du WSJ.

Le choix de nommer Marcus Brauchli rédacteur en chef est lié au rôle qu'il a joué dans le repositionnement du quotidien. Il a contribué à en faire un quotidien plus compact et à clarifier la répartition du travail avec le site internet.

Marcus Brauchli devra toutefois poursuivre la transformation du titre et surtout faire face à la baisse de rentrées publicitaires. Au premier trimestre 2007, celles-ci ont baissé de 1,8% par rapport à la même période en 2006. La rentabilité est aussi en baisse par rapport à d'autres titres de la presse américaine. De toute évidence, l'édition de samedi, une nouveauté depuis le début de l'année, n'a pas suffi pour attirer davantage d'annonces.