Un drôle d’oiseau trônait sur la place des Nations à Genève lundi. Un mobile home en forme de papillon, appelé Solar Butterfly, doté de panneaux solaires et tracté par une Tesla. Son conducteur, Louis Palmer, s’apprête à faire le tour du monde. Un périple de quatre ans en autarcie énergétique pour «montrer que les solutions renouvelables existent et qu’on peut les déployer», dit-il. La caravane est partie, à la suite de quelques discours et interviews. Elle sillonnera d’abord la Suisse, puis le monde.