Cet article publié initialement le 4 août 2021 a été modifié le 5 août pour ajouter les réponses de Vladimir Cmiljanovic, directeur de RocketVax et de l'épidémiologiste Marcel Tanner. 

Alors que plusieurs vaccins contre le covid sont déjà présents sur le marché, la société bâloise RocketVax cherche à développer une solution qu’elle qualifie de «deuxième génération». La filiale de Swiss Rockets, un incubateur pour start-up suisse spécialisé dans le domaine médical, vient d’annoncer ce mercredi avoir levé 7,2 millions de francs pour financer la phase préclinique du développement de son vaccin. Cette somme doit permettre de mener des tests de toxicologie sur des animaux en collaboration avec la société Batavia Biosciences de Leiden, aux Pays-Bas.