Innovation

Une application romande vise à faire de chaque citoyen un agent immobilier

L’agence romande Cardis-Sotheby’s International Realty lance le premier outil numérique grand public permettant de transmettre des informations sur des ventes d’appartements, de villas ou de terrains, en échange d’une commission

Comment faire pour capter une partie des transactions immobilières s’effectuant de gré à gré, sans passer par les canaux institutionnels? L’agence romande Cardis-Sotheby’s International Realty a imaginé une application basée sur le principe de l’économie de partage, mais avec une commission à l’appui. Baptisé Prospect’Immo, l’outil numérique permet à tout un chacun de signaler sur-le-champ l’existence d’un bien qui se retrouve sur le marché ou qui pourrait l’être prochainement. «Il arrive régulièrement d’entendre, dans le cadre d’une discussion entre amis ou lors d’un dîner de famille, qu’un ami ou un oncle cherche à vendre son appartement, sa villa ou un terrain. Ces informations nous intéressent», souligne Cardis-Sotheby’s International Realty.

Quel est l’avantage, pour le proche ou la connaissance concernée, à laisser partager ces précieuses informations? «De nos jours, l’offre n’est pas toujours en phase avec la demande. Les propriétaires ont besoin de davantage d’expertise pour éviter d’écouler leur bien à un prix inférieur au marché. Ce qui peut arriver lorsque l’objet a été mal promu ou positionné de manière incorrecte dès le départ», précise les équipes de l’agence active dans l’Arc lémanique avec plus de 300 ventes par an – soit un volume d’environ 500 millions de francs – et spécialisée dans le courtage immobilier et à la commercialisation de projets neufs.

Service récompensé

Chaînon manquant entre les réseaux traditionnels et le grand public, le rôle informatif de Prospect’Immo implique de préciser – même sommairement – les caractéristiques du bien mis en vente et, dans l’idéal, joindre à sa description une photo de l’objet avec son smartphone.
En échange de quoi, l’apprenti agent immobilier peut toucher 100 francs, si les informations aboutissent à̀ la signature d’un mandat de vente. Et de 1000 à 2000 francs, si le bien finit par être vendu, selon le montant de la transaction.

«Au final, tout le monde est gagnant», estime Cardis-Sotheby’s International Realty: l’utilisateur de Prospect’Immo est financièrement récompensé, le vendeur écoule son bien dans de bonnes conditions, l’acheteur acquiert un objet au prix du marché et l’agence romande étoffe son carnet de commandes.

Publicité