Chanvre

Une cryptomonnaie suisse pour unir le monde du cannabis

La Swissx Bank of Cannabis émettra une cryptomonnaie indexée sur le prix médian du chanvre. La structure basée à Gstaad est en mains d’un fantasque milliardaire grec qui s’est fait arrêter mi-mai alors qu’il tentait de passer pour un million de dollars de cannabis sur une petite île des Caraïbes

Les planteurs de chanvre auront leur propre devise numérique. La première cryptomonnaie adossée au cannabis a été lancée fin juillet. Le SWX Coin sera opéré par la Swissx Bank of Cannabis, une société basée à Gstaad (BE) et en mains de David Alkiviades, héritier des usines d’embouteillage Coca-Cola Hellenic (qui opère dans 28 pays). Le milliardaire grec affirme avoir mis «le savoir-faire financier suisse» au service de l’industrie légale du cannabis, selon le communiqué diffusé le 25 juillet mais passé relativement inaperçu en dehors des médias spécialisés dans l’industrie de la fumette.

Le SWX Coin, basé sur la blockchain, servira dans un premier temps de monnaie d’échange pour toutes les «transactions internationales» de son autre entreprise Swissx. Hébergée dans un chalet de Gstaad, la société commercialise des graines de chanvre, du chocolat ou de l’huile CBD. Des produits dont la qualité aurait été saluée par les rappeurs Snoop Dogg et Lil Wayne ou par l’ancien boxeur Mike Tyson, se vante la société. Pour l’heure, le SWX Coin devrait être principalement utilisé pour payer les planteurs de cannabis des Caraïbes qui approvisionnent Swissx, qui s’offre par la même occasion un bon coup de pub.