Une école et 280 entreprises helvétiques à Singapour

Avec plus de 5 millions d’habitants sur une terre plus petite que le canton de Neuchâtel, Singapour accueille 280 compagnies helvétiques impliquées essentiellement dans les domaines de la finance, du trading et des assurances. Certaines de ces entreprises ont soutenu l’école suisse au fil des ans par des dons extraordinaires, mais les plus grands contributeurs restent les parents, via l’écolage, qui s’élève entre 10 000 et 12 000 francs par année d’école obligatoire (payés parfois par les employeurs).

La Confédération suisse, elle, soutient l’école à hauteur de 1,5 million par an selon une clé de répartition appelée à être modifiée en 2015. Quant au canton de Zoug, responsable du parrainage scolaire et garant de la qualité de l’enseignement, il débourse annuellement près de 100 000 francs pour l’école singapourienne. Un montant qui comprend, entre autres, la mise à disposition de matériel pédagogique et un soutien dans le recrutement des instituteurs. «Le lien qui nous unit est avant tout historique, car les fondateurs de l’école singapourienne étaient des enseignants zougois», explique Johannes Furrer, responsable de l’évaluation scolaire externe du canton. «Ce parrainage nous permet d’offrir un programme d’échanges culturels à certains élèves et des perspectives de travail à l’étranger pour les enseignants.»