La société genevoise d'études sur Internet IC Agency publie à l'occasion de Baselworld un rapport (WorldWatchReport) sur la renommée des marques horlogères sur Internet. Pour ce faire, elle a analysé 25 millions de requêtes effectuées sur des moteurs de recherche tels Google, Yahoo!, MSN ou Nomade de septembre à octobre 2004. Les résultats de douze marques horlogères suisses sur cinq marchés (Etats-Unis, France, Allemagne, Italie et Japon) ont été analysés.

Résultats? Rolex (33% des recherches) devance Omega (28,1%) et Tag Heuer (11,4%) aux Etats-Unis, et l'ordre est le même au Japon. En Allemagne, Omega (43,6%) devance très nettement Rolex (18,8%) et Breitling (14,4%). Au niveau global, le modèle le plus recherché est la Submariner de Rolex, devant la Seamaster d'Omega et la Tank de Cartier.

Qu'apportent ces résultats? «Une précédente étude de la société de recherche AC Nielsen a montré qu'il existe une corrélation entre une campagne de publicité TV pour un bien de consommation, les ventes en magasin et les recherches sur Internet, explique David Sadigh, directeur associé d'IC Agency. Le Net permet ainsi d'avoir un feedback très rapide des consommateurs. Il permet également aux marques qui utilisent l'image de stars de connaître leur notoriété du moment.» IC Agency travaille aussi depuis trois ans pour Nespresso en mesurant les liens entre les campagnes de publicité, les ventes et les recherches sur le Net. IC Agency, associé au magazine horloger spécialisé Europa Star, actualisera périodiquement les résultats de son étude sur les montres.