Pour la première fois de son histoire, l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sera bientôt dirigée par une femme. A l’issue du deuxième tour de l’élection pour le poste de directeur, la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala et la Sud-Coréenne Yoo Myung-hee se retrouvent finalistes. Si tout va bien, la vainqueure sera désignée par consensus d’ici au 7 novembre. Au départ, ils étaient huit à briguer le poste laissé vacant par le Brésilien Roberto Azevêdo qui a démissionné à la fin d’août, un an avant la fin de son mandat. Depuis, la transition est assurée par les quatre directeurs généraux adjoints.

Lire aussi: OMC: Huit candidats et un poste de directeur