Le groupe de médias américain 21st Century Fox, qui rassemble les activités audiovisuelles de la famille Murdoch, a publié lundi des résultats mitigés pour le deuxième trimestre de son exercice décalé, avec un bénéfice net ressortant à 672 millions de dollars.

Les bonnes performances de ses chaînes câblées ne suffisent pas à compenser une baisse des revenus dans la branche cinéma.

Lire aussi: Rupert Murdoch va quitter la tête du groupe Fox

Sur les trois mois achevés fin décembre, le bénéfice net est en baisse de 89% comparé à un an plus tôt, où le groupe avait encaissé d'importantes recettes de cessions.

Une fois déduits les effets exceptionnels, le bénéfice ressort à 44 cents par action, exactement ce qu'attendaient les analystes. Le chiffre d'affaires a déçu en baissant de 1% à 7,38 milliards de dollars, quand les analystes espéraient 7,51 milliards. 

Les chaînes câblées tirent le groupe vers le haut

Les résultats ont surtout été plombés par la branche cinéma, qui recouvre notamment les studios 20th Century Fox: leur chiffre d'affaires a chuté de 14% à 2,36 milliards de dollars. Le groupe évoque de moins bonnes recettes des ventes de DVD et de vidéos à domicile, ainsi que la perte des revenus de la société de production télévisée Shine, intégrée à une société commune avec le néerlandais Endemol.

Cela n'a été que partiellement compensé par les chaînes câblées, dont le chiffre d'affaires a grimpé de 9% à 3,70 milliards de dollars.

La branche de télévision traditionnelle affiche elle aussi des revenus en hausse, de 6% à 1,72 milliard de dollars.