Pas de répit en 2020, la fin de l’année va encore être chargée! Alors que l’épidémie de Covid-19 reste un frein majeur à l’activité économique, les investisseurs doivent en plus composer avec les élections américaines et le nième épisode de la saga du Brexit. De quoi entretenir la volatilité sur les marchés financiers après une année déjà record en la matière!

L’élection présidentielle américaine attire évidemment toute l’attention et pas seulement pour le spectacle d’une campagne surréaliste où les invectives prennent le pas sur le débat de fond, où le président candidat met en scène son infection au covid au mépris des recommandations sanitaires et où le doute est entretenu sur la légitimité du résultat du vote…