Un stock d’or et des dérivés pour investir dans les monnaies et les métaux précieux. Les deux piliers de la stratégie de gestion «antifragile» de Noble Capital Management doivent lui permettre de résister aux épisodes de stress sur les marchés, et même d'en profiter pour dégager du rendement. «En cas de scénario catastrophe, notre stratégie est calibrée pour faire face», résume Hans Ulriksen, le directeur général de la société d’asset management genevoise, qui occupe une partie des anciens locaux de Reuters à Vésenaz (GE).