Les espoirs de rendements des caisses de pension suisses dépassent à peine 2%. Pourtant les performances obtenues sur les marchés financiers peuvent être largement supérieures, selon Jacques Grivel, directeur général de Fundo. Or une surperformance annuelle de 1% de l’institution de prévoyance sur quarante ans se traduirait par une amélioration possible de la rente de près de 50%. Il serait donc appréciable de profiter d’une contribution supérieure des marchés pour payer de meilleures rentes. Jacques Grivel, ingénieur EPFL de formation, s’est penché sur la question. Avec son équipe, il a développé un système baptisé Cortex qui repose sur l’apprentissage machine (machine learning).