La révolution est proche, annonçait Tamara Funicello, présidente des jeunes socialiste après l'approbation par la population bâloise de l'initiative qui augmente le taux maximum d'imposition de 26 à 28% pour les couples de plus de 400 000 francs de revenu et pour les célibataires de plus de 200 000 francs. Aux Etats-Unis, la démocrate Alexandria Ocasio-Cortes va encore plus loin et exige un taux maximum de 70%.

La majorité de la population suisse partagerait cette volonté d'imposer plus lourdement les hauts revenus. En effet 57% désirent une hausse du taux maximum, selon un sondage de Demoscope sur mandat de HCM International, indique la NZZ am Sonntag. Ils sont 32% à privilégier la stabilité, 5% une baisse et 6% ne savent pas.