Le groupe Swatch a essuyé sur les six premiers mois de l'année une perte sèche de 308 millions de francs, largement attribuée à l'impact des mesures de confinement adoptées à l'échelle mondiale, à comparer avec un bénéfice net de 415 millions un an plus tôt.

Vers un second semestre bénéficiaire

Le chiffre d'affaires a été amputé de 43,3% à 2,20 milliards et le résultat opérationnel (Ebit) s'est inscrit en négatif de 327 millions, après un gain de 547 millions douze mois plus tôt, énumère le compte-rendu intermédiaire diffusé mardi.

Lire aussi: Des vacances prolongées pour l’horlogerie

L'horloger biennois assure néanmoins avoir renoué avec la rentabilité opérationnelle dès le mois de juin. La direction prévoit de redresser la barre sur la seconde moitié de l'année, pour boucler l'exercice 2020 sur un gain d'exploitation.

La performance déçoit les attentes du consensus AWP à tous égards. Les recettes étaient pronostiquées à 2,26 milliards, l'Ebit à – 307 millions et la perte nette à 250 millions.