Pour réaliser leurs prévisions, les conjoncturistes construisent des modèles censés représenter, de façon simplifiée, le fonctionnement de l'économie. Dans la majorité des cas, ces modèles se composent d'équations mathématiques, le tout formant un ensemble cohérent de relations entre les variables économiques.

Il en existe de deux grands types. Les plus anciens (années 1960/70) également dits «modèles structurels», analysent les relations de cause à effet entre, d'une part, les variables explicatives et, d'autre part, les variables dépendantes.

Le second type de modèle s'appuie sur les méthodes dites VAR ou processus à vecteurs autorégressifs). Ces modèles expliquent les données prévisionnelles uniquement à partir de l'évolution passée sans avoir recours explicitement à des relations économiques.