La semaine dernière, une réunion secrète a réuni à Berne deux représentants d'Amgen, le conseiller fédéral en charge de l'Economie Joseph Deiss et les ministres fribourgeois et vaudois de l'Economie, selon le Tages-Anzeiger de mardi.

Les services de Joseph Deiss ont indiqué qu'il y avait été question de ristournes fiscales en vue de l'implantation de la société en Suisse. L'Irlande et Singapour sont aussi sur les rangs.

L'entrée en scène du conseiller fédéral semble indiquer que les négociations entrent dans leur dernière phase sur le choix du pays. «Cette réunion a été cruciale», explique un proche du dossier.

Amgen est en train de visiter les autorités singapouriennes, irlandaises et suisses afin de recueillir leur meilleure offre. Sa décision pourrait intervenir en mai. Le choix définitif de la commune n'interviendrait que plus tard.

Après leur entrevue avec Joseph Deiss, les responsables d'Amgen ont survolé en hélicoptère les sites de Galmiz (FR) et d'Yverdon (VD), mais pas celui de Payerne (VD). Celui-ci semble définitivement écarté.