Etre près de ses sous, c’est aussi être près de ce dont les entreprises ont réellement besoin. C’est en substance ce que suggèrent les documents fédéraux préparatoires mis en consultation depuis une dizaine de jours à propos des aides dites «cas de rigueur». En effet, le mécanisme de leur distribution est en passe d’être transformé. Pas de fond en comble, mais sur certains points particuliers.