Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

Technologie

Une semaine dans la Silicon Valley

Chaque vendredi, «Le Temps» fait le point sur l'actualité de la semaine écoulée dans la Silicon Valley. Au sommaire de cette édition: la fondation lancée par Mark Zuckerberg, la possible vente des activités Internet de Yahoo ou encore la nouvelle levée de fonds d'Uber

Mark Zuckerberg promet de léguer sa fortune

Comme Bill Gates, l’un de ses modèles, Mark Zuckerberg vient de lancer sa propre fondation caritative, la Chan Zuckerberg Initiative. «Pour que ta génération vive dans un monde meilleur, notre génération peut faire beaucoup de choses», écrit-il dans une lettre ouverte adressée à sa fille. Les Zuckerberg prévoient de léguer, progressivement, 99% de leur actions Facebook. Ils veulent investir dans les domaines de l’éducation et de la santé. La structure retenue - une entreprise à responsabilité limitée et non une organisation à but non lucratif - fait cependant débat.

Lire:  Tout juste nouveau père, le fondateur de Facebook rejoint le club des philanthropes

Yahoo prêt à se démanteler

Dans l’impasse, le Conseil d’administration de Yahoo serait prêt à choisir une option radicale: vendre les activités Internet du groupe afin de maximiser les retours financiers pour les actionnaires. Plusieurs réunions se sont déroulées en fin de semaine pour étudier cette possibilité. Si cette solution est retenue, la société deviendrait alors une coquille vide, uniquement composée de ses participations dans Alibaba et dans Yahoo Japan. Malgré une croissance anémique, les actifs Web de la société dirigée par Marissa Mayer pourraient attirer des groupes de télécoms ou médias. Ils comptent encore plus de 200 millions d'utilisateurs.

Lire: L’existence de Yahoo!, star des années 2000, est désormais menacée

Uber désormais valorisé à 62,5 milliards de dollars

Uber n’en finit plus de lever des fonds. Selon l’agence Bloomberg, le société de transport urbain est sur le point de conclure un nouveau tour de table, d’un montant supérieur à deux milliards de dollars. Celui-ci s’effectuerait sur la base d’une valorisation de 62,5 milliards de dollars, un chiffre record pour une société non cotée. Depuis décembre 2014, Uber a récolté plus de 7,5 milliards de dollars auprès d’investisseurs. Pour son patron Travis Kalanick, ses sommes doivent financer le développement de la plate-forme, notamment en Asie où la concurrence est féroce.

Coalition internationale anti-Uber

Alors qu’Uber continue d’accroître son trésor de guerre, ses rivaux s’organisent. Quatre d’entre eux ont même décidé de sceller une alliance internationale. Il s’agit de l’américain Lyft, du chinois Didi Kuaidi, de l’indien Ola et du singapourien GrabTaxi. Cet accord va permettre à chaque plate-forme d’étendre sa présence à l’international, un domaine à Uber est maître - le service est présent dans près de 70 pays. Par exemple, les clients américains de Lyft pourront appeler une voiture dans plusieurs pays asiatiques sans installer une nouvelle application.

Un nouveau patron pour Tidal

Un troisième directeur en huit mois pour Tidal, la plate-forme de streaming musical lancée en début d’année par le rappeur Jay-Z. Il s’appelle Jeff Toig. Cet ancien responsable de SoundCloud prendra ses fonctions en janvier. Sa mission s’annonce d’ores et déjà compliquée: face à Spotify, Apple Music ou encore Deezer, le service ne parvient toujours pas à décoller. En avril, Jay-Z revendiquait 770.000 abonnés payants, contre 22 millions pour Spotify et 6,5 millions pour Apple Music.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)