Technologie

Une semaine dans la Silicon Valley: Apple rachète Shazam et Trump met fin à la neutralité du Net

Chaque vendredi, «Le Temps» fait le point sur l’actualité de la semaine écoulée dans la Silicon Valley

■ Apple rachète Shazam

Pour mieux rivaliser avec Spotify sur le marché du streaming musical, Apple va racheter Shazam. Selon la presse américaine, le groupe à la pomme va dépenser 400 millions de dollars pour mettre la main sur la populaire application britannique de reconnaissance de chansons. Il s’agirait de la troisième plus importante acquisition de l’histoire d’Apple. La société prévoit d’intégrer la technologie à son offre de streaming Apple Music. Elle pourra ainsi collecter davantage de données sur ce qu’écoutent ses abonnés, et leur proposer des recommandations et des listes d’écoute encore plus personnalisées.

Lire aussi: En achetant Shazam, Apple accélère ses manœuvres dans la musique

■ La FCC remet en cause la neutralité du Net

Sans surprise, la Federal Communications Commission (FCC) a adopté jeudi l’abrogation des règles garantissant la neutralité du Net aux Etats-Unis. Ce principe fondateur du Web prévoit une égalité de traitement entre les différents acteurs. Les défenseurs de la neutralité du Net redoutent désormais la création d’un Internet à deux vitesses, séparant les grandes sociétés capables de payer pour un accès préférentiel, comme Google, Facebook et Netflix, de toutes les autres. Cela limiterait l’innovation en favorisant le statu quo. Les câblo-opérateurs répondent qu’ils vont pouvoir investir davantage dans leurs réseaux.

Lire à ce sujet: Donald Trump a réussi à tuer la neutralité d’internet

■ Facebook change sa structure fiscale

En plein débat sur les faibles impôts payés en Europe par les géants technologiques américains, Facebook a annoncé mercredi une refonte de sa structure fiscale. A partir de l’année prochaine, le réseau social enregistrera son chiffre d’affaires dans le pays où il a été réalisé. Jusqu’à présent, toutes les recettes à l’étranger étaient inscrites dans les comptes de sa filiale irlandaise, qui bénéficie de faibles impôts. Ce changement ne porte cependant pas sur les paiements entre les filiales nationales, qui permettent d’enregistrer la grande majorité des profits en Irlande. Et ainsi de réduire la facture fiscale du groupe de Mark Zuckerberg.

■ Target rachète Shipt

Nouveau rachat dans le secteur de l’e-commerce. Mercredi, le distributeur Target a annoncé l’acquisition de Shipt pour 550 millions de dollars. Lancée il y a deux ans, la start-up effectue les courses de ses clients dans des supermarchés situés à proximité, puis les livre le jour même. La livraison est gratuite mais il faut souscrire un abonnement annuel de 100 dollars. Target prévoit de proposer ce service à ses clients. La société espère ainsi contrer l’émergence d’Amazon, dont l’abonnement Prime permet lui aussi de bénéficier de la livraison le jour même.

■ Mort du maire de San Francisco, allié de la high-tech

Maire de San Francisco depuis 2011, Ed Lee est mort mardi d’une crise cardiaque. Pendant son mandat, l’élu a été un allié de poids pour les entreprises high-tech de la région. Il avait notamment accordé d’importants d’avantages fiscaux pour conserver ou attirer les bureaux de ces sociétés. Ed Lee avait aussi adopté une ligne clémente envers Uber et Airbnb, s’opposant à de nombreuses reprises à son conseil municipal. Sa politique avait aussi créé des tensions, provoquant un important mouvement de contestation contre les entreprises high-tech en 2014.


Semaines précédentes:

Publicité