■ Intel rattrapé par deux failles massives de sécurité

Début d’année difficile pour Intel. Non seulement le géant américain des microprocesseurs vient de perdre sa place de numéro un mondial des semi-conducteurs au profit de Samsung, mais il est aussi rattrapé par deux failles massives de sécurité. Baptisées Meltdown et Spectre, elles ont été découvertes par les équipes spécialisées de Google. Elles affectent quasiment tous les processeurs inclus dans les ordinateurs et les smartphones, les rendant potentiellement vulnérables face à des hackers. Intel et ses concurrents AMD et ARM tentent de rassurer. Mais les inquiétudes des spécialistes en cybersécurité demeurent importantes.

■ Airbnb remporte une bataille judiciaire

Poursuivie en justice par l’un des plus importants propriétaires fonciers aux Etats-Unis, Airbnb obtient gain de cause. Mardi, un tribunal de Los Angeles a classé sans suite une plainte déposée par Aimco. Celui-ci reprochait à la plateforme de location de courte durée d’encourager des «violations délibérées» des contrats de location. En plus de réparations financières, le bailleur souhaitait empêcher Airbnb de louer des appartements sans avoir obtenu l’accord des propriétaires. Mais la juge chargée du dossier a estimé que l’entreprise ne pouvait pas être poursuivie même si ses utilisateurs ne respectent pas les conditions de leur bail.

Lire aussi: Airbnb: le Conseil fédéral s’empare du dossier

■ Les difficultés industrielles de Tesla perdurent

Tesla est encore loin du compte. Mercredi, le constructeur de voitures électriques a annoncé avoir livré que 1550 Model 3 au cours du quatrième trimestre, contre un objectif de 5000. Tesla a par ailleurs encore repoussé ses objectifs de production pour sa nouvelle berline d’entrée de gamme: le cap des 5000 unités par semaine ne sera pas franchi avant fin juin. La société misait initialement sur décembre, puis sur mars. «Le principal problème provient de l’assemblage des batteries», expliquait en novembre son patron Elon Musk, citant notamment un problème avec un sous-traitant.

Lire également: Tesla face à la meute

■ Microsoft se renforce dans le «cloud» hybride

Face à Amazon et Google, Microsoft accélère dans le cloud hybride. Mercredi, le concepteur de Windows a officialisé le rachat de la start-up Avere Systems. Fondée en 2008, celle-ci propose des solutions technologiques permettant d’optimiser les échanges entre les serveurs d’un prestataire cloud et les serveurs internes d’une entreprise. Elle avait levé près de 100 millions de dollars auprès d’investisseurs, notamment auprès de Google. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé par Microsoft, qui va intégrer les outils d’Avere au sein de son offre Azure.

■ La start-up Aurora s’associe avec Volkswagen

Un an après son lancement, Aurora vient de signer deux partenariats majeurs. La start-up spécialisée dans la voiture autonome s’est associée avec Volkswagen et Hyundai. Les deux constructeurs espèrent lancer leurs premiers modèles sans chauffeur en 2021. Aurora prévoit de mettre en place un réseau de taxis robots – un objectif partagé par Uber, Lyft, Google ou encore General Motors. La start-up a été créée par Chris Urmson, l’ancien responsable technologie du projet Google Car. Si elle mène des tests en Californie, elle reste encore très discrète aussi bien sur sa technologie que sur ses levées de fonds.


Episodes précédents: