■ Dara Khosrowshahi, nouveau patron d’Uber

Deux mois après le départ forcé de Travis Kalanick, Uber a trouvé son nouveau directeur général. Il s’agit de Dara Khosrowshahi, jusqu’alors à la tête du site de réservations de voyages en ligne Expedia. Un choix surprise alors que Jeff Immelt (ex-PDG de General Electric) et Meg Whitman (patronne de Hewlett Packard Enterprise) faisaient office de favoris. Dara Khosrowshahi devra redorer une image de marque ternie par les controverses à répétition. Il devra aussi trouver le chemin de la rentabilité. Devant les salariés, il a indiqué qu’il visait une introduction en bourse au cours des 18 à 36 prochains mois.

Lire aussi:

■ Google accélère dans la réalité augmentée

La bataille pour dominer la réalité augmentée se précise. Après Apple en juin, c’est au tour de Google de lancer sa plateforme de développement, baptisée ARCore. L’objectif est de permettre aux développeurs de créer des applications tirant profit de cette technologie qui consiste à ajouter des éléments virtuels dans le monde réel grâce à la caméra d’un smartphone. Selon Google, plus de 100 millions de terminaux seront compatibles avec ces nouvelles applications avant la fin de l’année. La réalité augmentée devrait occuper une place importante lors de la présentation, mi-septembre, des nouveaux iPhone.

■ Fitbit présente sa nouvelle smartwatch

Attendue depuis de longs mois, la nouvelle montre connectée de Fitbit a été dévoilée ce lundi. Baptisée Iconic, elle sera commercialisée le mois prochain au prix de 300 dollars, soit davantage que le modèle d’entrée de gamme d’Apple. Si la société a déjà lancé deux smartwatchs, c’est la première qu’elle a entièrement conçue en interne. Le fabricant de wearables espère relancer la croissance de ses ventes, après une année 2016 décevante puis un plan social début 2017. Selon le cabinet IDC, sa part de marché est tombée à 13% au deuxième trimestre, contre 24% il y a un an.

Lire aussi: Le marché des bracelets connectés est en crise

■ Alexa et Cortona s’allient

Alors que la concurrence fait rage dans le domaine des assistants vocaux, Amazon et Microsoft ont annoncé mercredi un partenariat. Celui-ci prévoit que le logiciel Alexa d’Amazon pourra être utilisé sur un ordinateur équipé de Windows 10. Et que l’assistant Cortona de Microsoft sera accessible depuis des enceintes connectées Echo. Cette alliance est une première alors que les deux sociétés, mais aussi Google et Apple, respectivement avec Assistant et Siri, avaient jusqu’à présent préféré conserver leurs logiciels vocaux au sein de leur propre écosystème.

■ Neuralink lève 27 millions de dollars

Fondée par Elon Musk, la start-up Neuralink a procédé à sa première levée de fonds, d’un montant de 27 millions de dollars. L’identité des investisseurs n’a pas été révélée. Le patron de Tesla et SpaceX souhaite connecter le cerveau humain avec les machines par l’intermédiaire de minuscules électrodes. Dans un premier temps, les applications seront médicales, par exemple pour traiter certaines maladies, comme l’épilepsie. Mais à plus long terme, Neuralink espère augmenter les capacités cognitives de l’homme, jusqu’à permettre de communiquer par télépathie.

Lire aussi: Doper le cerveau à la Elon Musk: une idée pas si folle?